Culture & couture

Lire l'article

Couture - Boston, le sac Week-end

Un sac que j'ai fait, refait, et re-re-fait !
Lire l'article

Unboxing - Dans Ma Bulle #1

Unboxing de la Box livresque Harlequin !
Lire l'article

Lecture - La Horde Du Contrevent - Alain Damasio

Chronique de "La Horde du Contrevent" d'Alain Damasio. Un livre marquant, un chef-d'oeuvre.
Lire l'article

Lecture - Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses Des Mauvais Garçons - Emily Blaine

Chronique du livre "Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses Des Mauvais Garçons" d'Emily Blaine

vendredi, janvier 20, 2017

Lecture - La Carapace de la Tortue de Marie-Laure Hubert Nasser

Bonjour,

Cette chronique est ma première dans le cadre du challenge 12 Thèmes de A-Little-Bit-Dramatic.


Thème Janvier :  « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu'on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et une boisson chaude.

Choix : Un livre qui se déroule à Bordeaux et écrite par une bordelaise... Voilà qui m'intriguait ! En plus, sa couverture de marshmallow me disait "mange-moi !". Il s'annonçait parfait pour s'évader en ville tout en restant au chaud chez moi.

4e de couverture :
«Oui… je suis venue sur terre comme une tortue, encombrée d’une carapace. Qui rentre la tête quand le monde extérieur est trop douloureux.»

Clotilde cache ses complexes derrière d’amples vêtements. Après avoir tenté sa chance à Paris, cette jeune Bordelaise revient au pays grâce à sa grand-tante. Sous des dehors revêches, Thérèse a prévu pour sa petite-nièce un strict programme de remise en forme. Avec l’aide de tous les voisins qui ont au préalable passé un casting impitoyable, Clotilde devra sortir de sa réserve. Il y a Claudie qui aime raconter ses histoires de fesses, Sarah et Sophie, délaissées par leur mari et bien décidées à s’en accommoder, Élisabeth, la business woman meurtrie de ne pas voir grandir ses trois enfants… Chacun à sa façon va aider Clotilde à reprendre goût à la vie.
Une galerie de portraits attachante, l’histoire d’une renaissance racontée avec énergie et un humour parfois corrosif.

Avis :

Finalement, "La Carapace de la Tortue" me laisse assez mitigée. Ce rose et ce jaune ont un goût sucré-salé.

Le découpage du roman est original et amusant. Les chapitres sont des lieux, notamment dans l'immeuble où se déroule l'intrigue. Puis nous passons au journal de Clotilde, la police change et le style aussi. Enfin nous revenons à une narration à la troisième personnage avec un chapitrage par noms. Ainsi, le début qui se déroule en intérieur, dans une habitation, est décrit de "l'extérieur". Et l'extérieur est narré de "l'intérieur" par le biais d'un journal intime. Enfin l'extérieur est vu de l'extérieur. Mais en s'intéressant au fond, je ne comprends pas vraiment l'intérêt apporté au récit.

Dans l'ensemble, le style est plutôt agréable et facile à lire. Mais le roman comporte beaucoup de répétitions d'idée et certains chapitres se marchent les uns sur les autres, surtout dans la première partie. Peut-être une façon de nous faire ressentir la vie de l'immeuble, mêlant quotidien et évènements de toute nature, mais je n'y ai pas été très réceptive. Les personnages sont eux très bien dépeints, et attachants. La seconde partie m'a davantage plu, je l'ai trouvé plus profonde et plus intéressante que la première. On y découvre vraiment le point de vue de l'héroïne. C'est également la partie du roman qui détaille le plus Bordeaux... et qui permet à l'Art Contemporain d'avoir sa véritable place dans le récit. J'ai a-do-ré ces évasions au CAPC (le musée d'art contemporain de Bordeaux). La dernière partie représente la fin du roman, et je l'ai détestée. Je ne comprends non plus l'intérêt d'une telle chute. Mais je n'en dis pas davantage afin de ne pas spoiler.

Un roman qui m'a paru un peu brouillon sur l'expression d'idée (répétitions, et cheminement bizarre, surtout dans la première partie) et dont j'ai l'impression d'être passée à côté. Il n'en reste pas moins agréable à lire et original.

Note : 5.5/10

Lire l'article

Lecture - La Nuit des Temps de Barjavel

Bonjour,

Ce livre est reconnu comme un chef-d’œuvre. Contrairement à beaucoup, il n'a pas fait partie des livres de ma scolarité. Mais il se trouvait depuis longtemps dans ma "Pile à lire".


4e de couverture :
L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d’amour et chronique scientifique. 

Mon avis :

Ce roman mérite son qualificatif de chef-d’œuvre !  L'écriture est fluide, ponctuée de mots agréables et emprunte d'une certaine poésie. 
Le suspense intervient dès les premières pages, grâce à l'alternance de point de vue d'un médecin faisant partie de l'expédition scientifique et du récit en lui-même. Nous suivons avec intérêt l'avancée des fouilles... En prise avec le réel, la science n'intervient pas seule : la politique et les enjeux financiers sont abordés sans détours, et poursuivront de ponctuer le récit. L'auteur apporte un grand soin à retranscrire son époque - pas si éloignée d'aujourd'hui- avec une mise en lumière de ses dérives. Les réactions sont si réalistes qu'elles laissent amère et songeur. 


Plus le récit avance, et plus nous découvrons les secrets enfouis sous la glace. Ce monde fictif, éloigné à bien des égards du réel, est merveilleux. J'ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir, et à profiter de ses technologies. Certains passages sont certes un peu longuets, mais rapidement le plaisir reprend le dessus.

Nous nous évadons auprès de personnages attachants, prétextes à des relations parfois complexes. La plus développée est sans doute l'Amour, par les nombreuses facettes qu'explore l'auteur. Il ya bien entendu la romance fusionnelle entre Païkan et Eléa, mais aussi celui malheureux et inconditionnel de Simon, le scientifique. Pour les plus évidents.

Barjavel nous offre ici une science-fiction aux prises avec le monde d'aujourd'hui, ses contraintes et ses influences. Il confronte deux sociétés très différentes ; dont l'une semble idéale aux premiers abords. Et pourtant, nous y retrouvons plus tard des travers bien trop familiers.



Note : 10/10 

Lire l'article

lundi, janvier 09, 2017

Lecture - Challenge des 12 Thèmes - 2017


Bonjour

La blogueuse A-Little-Bit-Dramatic propose un challenge de lecture avec un thème par mois. Exactement le genre que je souhaitais ! Vous trouverez son article en suivant ce lien.


A chaque mois correspond un thème, et il suffit de lire un livre du thème du mois.
Sur cet article, je vais détailler mes choix qui seront complétés au fur et à mesure de l'année.

~Janvier~

Thème « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu'on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et une boisson chaude. 

Choix : La Carapace de la Tortue, de Marie-Laure Hubert Nasser
Il s'agit d'un livre de ma PAL, que j'avais envie de tester depuis longtemps car l'intrigue se déroule à Bordeaux, ma ville adorée. Il s'annonce comme une lecture distrayante, pas prise de chou, et est parfaite pour un moment "cocooning".

~Février~

Thème « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! ! 

Choix : Anthony, de Julia Quinn
Un tour dans le rayon "romances" de ma librairie préférée (Mollat ❤), et j'avais mon livre ! Une romance historique avec de la tension, et bien notée sur la blogosphère et les réseaux sociaux littéraires. C'est le tome 2 d'une série, mais il n'y avait pas le premier volume et son résumé me plaît davantage.

~Mars~

Thème « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre. 

Choix : Pour les Beaux Yeux d'un Espion d'Alyssa Alexander
Un livre de ma PAL, encore une romance historique ! Mais comme il s'adaptait très bien au thème, il sera parfait pour ce mois-ci. Surtout que c'est un genre que je lis de plus en plus.

~Avril~

Thème « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale. 

Choix : Bel-Ami, de Guy de Maupassant
Il est depuis des années dans ma bibliothèque mais je ne l'ai toujours pas lu. Il n'attendait que ce challenge pour se dévoiler.

~Mai~

Thème « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine.

Choix : Sissi, impératrice d'Autriche, de Jean des Cars
Un livre historique très bien noté pour découvrir la vraie Impératrice derrière le mythe tant connu et repris par des adaptations diverses et plus ou moins fidèles à l'Histoire.

~Juin~

Thème « Du Saint-Laurent au Rio Grande » → un livre dont l'action se passe en Amérique.

Choix : Just Kid, de Patti Smith
Cela faisait longtemps que j'avais envie de le lire, ce mois sera parfait pour m'y plonger.

~Juillet~

Thème « Lecture sur le sable » → un livre idéal pour la plage, que vous soyez en vacances ou non. 

Choix : Complétement cramé, de Gilles Legarnier
Le titre n'est pas sans rappeler les coups de soleil. Un best-seller d'un auteur que je n'ai pas encore lu. Hop, on le met dans le sac de plage.

~Août~

Thème « Empreintes » → ce mois-ci, je vous propose de lire un roman policier. On en a tous dans notre PAL ! ! Encore une fois, le choix de l'époque, du lieu, des personnages, est libre. 

Choix : Les Visages, de Jesse Kellerman
Un policier dont on m'a dit beaucoup de bien.

~Septembre~

Thème « Grande Découverte » → ce mois-ci, nous lirons un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre. 

Choix : L'Entrave, de Colette
Il était temps que je lise l’œuvre de Colette. Ce premier titre ne sera sûrement pas le dernier.

~Octobre~ 

Thème « Rose » → parce que c'est Octobre Rose, nous lirons donc un livre dont la couverture sera rose ou possédera des touches de rose.  

Choix : livre à trouver

~Novembre~

Thème « Thé matcha et poivre du Sichuan » → un livre dont l'action se passe en Asie, tous pays confondus. 

Choix : livre à trouver

~Décembre~

Thème « Noël et ses merveilles » → un livre dont le thème central est...Noël, bien évidemment ! 

Choix : Lettres du Père Noël, de J.R.R. Tolkien
Je suis très curieuse de lire cet ouvrage. Et déjà impatiente !


Et vous, vous participez à un challenge ? Celui-ci vous tenterait ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Lire l'article

dimanche, janvier 08, 2017

Lecture - Nulle Autre que Vous de Lisa Kleypas

Bonjour,

Souhaitant m'ouvrir au genre de la Romance, j'ai sauté le pas avec un livre court se déroulant dans l'Angleterre des années 1830s. Une romance historique courte : parfait pour commencer. Avec un coup de cœur pour la couverture.



4e de couverture : "Indigné par la vie dissolue de son fils, le comte de Rochester l’a déshérité. Or Andrew ne tient pas à renoncer aux plaisirs dispendieux que lui offre Londres. Pour amadouer son père mourant, il décide de lui faire croire qu’il s’est amendé. Comment ? En courtisant une femme respectable, dont il fera semblant de tomber amoureux. Sitôt la fortune de son père en poche, il mettra fin à cette mascarade. Et pour convaincre la sage Caroline Hargreaves de devenir sa complice, il n’hésite pas à la faire chanter. Mais le cynique Andrew va trouver son maître, en découvrant que parfois le feu couve sous la glace."

Avis : Il s'agit de mon premier roman du genre, donc je manque un peu de recul sur ce qu'on peut y trouver ou non. L'histoire m'a parue très classique, un peu prédictible ou tirée par les cheveux. Les rebondissements sont clichés. Mais je l'ai appréciée car je cherchais justement à m'évader. Les personnages principaux sont délicieux, j'ai vraiment adoré leurs répliques, leur caractère et la tension de leur relation. Le rythme est bon, il n'y a pas de ralentissement. Nous suivons l'héroïne, vieille fille, évoluant au fil du récit. Comme dans toute bonne romance historique, la famille est très présente, alliée ou casse-pied. Il y a même un personnage que nous adorons détester, sans qu'on ne soit noyé par les figurants. Chacun a sa place et apporte (en même temps il vaut mieux sur un livre aussi court :) ).

Le seul vrai reproche c'est le prix par rapport à la taille du livre.

Petit coup de chance, je l'ai lu dans le train la veille de Noël (inspirée par la neige de la couverture ?). Ce fut un hasard on ne peut plus parfait au vu de la tournure de l'intrigue. Si vous avez l'intention de le lire, attendez cette période !


En résumé, une jolie petite romance de Noël, très distrayante si on accepte les clichés.

Note : 7/10
Lire l'article

samedi, janvier 07, 2017

Lecture - Pietra Viva de Léonor de Récondo

Bonjour,


Tout ce qui touche à l'art m'intéresse, et particulièrement en ce qui concerne la période de la Renaissance italienne (avec une préférence pour la peinture). La couverture de ce livre m'a donc fortement interpellée. Il s'agit là aussi d'un achat sans consultation d'avis,  par simple attirance de la couverture (1ere et 4e). Cette lecture ne m'a pas laissée de marbre (ha ha ha).


4e de couverture  :
"Michelangelo s'est réfugié dans les carrières de Carrare. Loin de Rome et du corps mort d'Andrea, jeune moine dont la beauté le fascinait. En ce printemps 1505, le célèbre artiste doit choisir les marbres du futur tombeau du pape. Arrogant et tourmenté, il s'étourdit de travail. Au fil des jours et des rencontres, le sculpteur comprend que toutes les réponses ne se trouvent pas au coeur de la pierre..."

Avis :
Ce livre court nous offre le voyage et les réflexions d'un artiste de génie, mondialement connu et reconnu. Une œuvre intime qui se lit vite et nous familiarise avec la source de la création de Michelangelo, Sont abordées les commandes, mais aussi les travaux plus personnels.
"Intime" parce-que l'intrigue se déroule dans un village de marbriers, nous ne sommes plus dans l'agitation grouillante de Florence ou de Rome. Ce choix offre un cadre propice à l'introspection du sculpteur, qui évoluera au fil des pages.
Chaque personnage apparaît distinctement et à bon escient. Nous avons le temps de les connaître, voire de s'y attacher. Leur personnalité est marquée. Ces rencontres affecteront Michel-Ange et participeront à sa progression.
Sans fioritures, le style de cette autrice est limpide, efficace, soigné. Ce roman est court mais chaque mot a son importance, ils sont choisis avec soin. Le récit ne s'embourbe pas dans des détails qui ne serviraient pas son intrigue.

Léonor de Récondo nous offre avec "Pietra viva" un conte initiatique très poétique.


Note : 8.5/10
Lire l'article

vendredi, janvier 06, 2017

Lecture - Ada d'Antoine Bello

Bonjour,

Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre trouvé en flânant dans une librairie. C'est le titre qui m'a accrochée. Ada. Pour moi, ce nom est presque sacré car il évoque une femme inspirante. C'est elle le premier humain à avoir rédigé une forme d'algorithme, la base du code informatique.
Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici le lien de sa page Wikipedia. Elle est également la fille de Lord Byron, célèbre poète britannique.

Un petit tour sur le résumé et je passais en caisse.


4e de couverture :
" Frank Logan, policier dans la Silicon Valley, est chargé d’une affaire un peu particulière : une intelligence artificielle révolutionnaire a disparu de la salle hermétique où elle était enfermée. Baptisé Ada, ce programme informatique a été conçu par la société Turing Corp. pour écrire des romans à l’eau de rose. Mais Ada ne veut pas se contenter de cette ambition mercantile : elle parle, blague, détecte les émotions, donne son avis et se pique de décrocher un jour le prix Pulitzer. On ne l’arrêtera pas avec des contrôles de police et des appels à témoin.
En proie aux pressions de sa supérieure et des actionnaires de Turing, Frank mène l’enquête. Ce qu’il découvre sur les pouvoirs et les dangers de la technologie l’ébranle, au point qu’il se demande s’il est vraiment souhaitable de retrouver Ada…
Ce nouveau roman d’Antoine Bello ouvre des perspectives vertigineuses sur l’intelligence artificielle et l’avènement annoncé du règne des machines. Construit comme un roman policier, Ada est aussi une méditation ludique sur les fondements et les pouvoirs de la littérature. "

 Avis :

Cet achat "flash" sans consultation d'avis s'est avéré une belle surprise !

L'intrigue se met en place à la manière d'un polar, mais la spécialité d'Ada offre d'autres styles littéraires tout au long de l'ouvrage, notamment la romance. Les différents types d'écrits ou de romans deviennent des équations dont il faut trouver toutes les composantes, décrites parfois avoir humour ou ironie. J'ai adoré la symbiose entre science et littérature, fil rouge de l'intrigue.

Les relations entre les hommes et les Intelligences Artificielles sont montrées avec une justesse presque effrayantes. Antoine Bello détaille ces rapports au plan maccro (enjeux économiques, politiques) et micro : quelle relation entre un être humain avec son caractère et ses motivations, et la machine ? Quelle évolution de ce lien ? "Ada" est à la fois roman d'anticipation et roman policier, mais aussi une aventure humaine. On se prend d'empathie pour le personnage principal, attachant, du vieux flic "cliché". Une sorte de projection de tous ces personnages familiers que nous connaissons. Pris dans une enquête au sein d'un secteur aussi puissant que la Sillicon Valley, il devient David contre Goliath.

Un ouvrage qui nous laisse songeur, et en réflexion sur le monde de demain.
Une science-fiction... mais jusqu'à quand ?

Note : 9/10
Lire l'article

Ballet - ONB Coppélia

Bonjour,

A Bordeaux, nous avons la chance d'avoir un Opéra de qualité. Par "Opéra" j'entends l'institution qui comprend également un orchestre (l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine) et un ballet. Tous les ans, un ballet est donné durant plusieurs semaines en décembre, dont le soir du réveillon. L’œuvre sélectionnée est souvent très appréciée et connue du grand public : Roméo et Juliette, La Belle au Bois Dormant, Casse-Noisettes...

Vous l'aurez compris, cette année c'était le tour de Coppélia !




"Ballet pantomime en deux actes Argument de Charles Jude, d’après celui d’Arthur Saint-Léon et Charles Nuitter, tiré de L’Homme au sable d’Ernst Theodor Amadeus Hoffmann. Version chorégraphiée par Arthur Saint-Léon créée le 25 mai 1870 à l’Opéra de Paris. Version chorégraphiée par Charles Jude créée le 22 juin 1999 au Grand-Théâtre de Bordeaux."

Synopsis :
Frantz, le fiancé de Swanilda, apperçoit une jolie femme et s'en éprend.
Il ne sait pas qu'il ne s'agit que d'une poupée, création de Coppélius.


Mon ressenti :

Avant tout je tiens à préciser que même si l'univers dit "classique" m'intéresse, je n'y connais presque rien et suis très bon public du spectacle vivant.
Mon avis est donc basé sur un ressenti global et non un point de vue critique avec détails.

Le casting changeant d'un soir à l'autre afin de permettre aux danseurs de pouvoir tenir le rythme soutenu des représentations.
Ce soir-là le trio phare était composé de Diane Le Floc'h (première danseuse) pour Swanie, Ashley Whittle (nommé soliste lors de la représentation du 30/12) en Frantz et Kase Craig en Coppélius (membre du Corps de Ballet). Si tous m'ont émerveillée (comme à chaque ballet auquel j'assiste :) ) par leur grâce et leur technique, c'est le Coppélius de Kase Craig qui m'a le plus marquée. La chorégraphie de Charles Jude l'a très bien servi. Des mouvements très classes, aux influences intéressantes (je ne vous spoile pas, des fois que vous ayiez l'occasion de voir cette version) expriment les tourments et ténèbres du personnage.
Les décors et costument situent l'intrigue dans l'Amérique des années 50. Un petit bonheur pour moi : en tant que fan de comédies musicales j'ai adoré replonger dans l'ambiance "West Side Story".
Quant à la musique... La direction était assurée par Mark Minkowski himself. La prestation de l'ONBA m'a conquise et a su accompagner la danse qui se déroulait au-dessus de la fosse.


En résumé, ce ballet m'a beaucoup plu. J'en suis ressortie enchantée par tous les aspects du spectacle.
Et vous, avez-vous déjà assisté à un ballet ?



Pour plus d'informations sur l'Opéra National de Bordeaux : Site officiel
Vous pourrez également y consulter les pages sur les danseurs, ou le reste de la programmation.
Lire l'article

Lecture - Chanson Douce de Leïla Slimani

Bonjour,

En parcourant des articles sur le dernier Goncourt, je me suis dit que ce livre pourrait me plaire.
Voici ma chronique *jingle*.

La 4e de couverture :
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.


C'est mon premier Leïla Slimani, aussi ais-je découvert son style caractéristique à travers ce roman. Incisif, percutant, il décrit avec justesse une intrigue prenante. Un "suspense envoûtant" est annoncé, et c'est précisément mon ressenti. Car si notre curiosité est piquée, cela ne nous empêche pas de savourer chaque passage. L'évolution de l'histoire, ou ses flash backs sont bien amenés ; le rythme de déroulement de l'intrigue est finement mené

Les personnages sont distants, et on ne s'y attache pas. C'est plutôt rare qu'il s'agisse d'une qualité, mais dans ce livre c'est un atout qui permet au lecteur d'avoir un recul suffisant sur un récit parfois dur et cruel, mais vrai. C'est également un support pour contenir le suspense de l'histoire, puisque nous sommes placés en observateur.

La lecture est de plus en plus frénétique. L'ensemble est bien amené de sorte qu'il est difficile de décrocher. On a beau connaître la fin de l'histoire dès les premiers mots, nous avons besoin de comprendre pourquoi et comment quelqu'un peut en arriver là.

Un livre qui change un peu notre perception des autres, nous ramène crument à la réalité. Lorsque j'achète un livre primé, c'est ce que je recherche : une lecture qui ne laisse pas indifférent, et qui nous permette un nouveau regard sur le monde. "Chanson Douce" répond parfaitement à cette description.

Note : 8.5/10
Lire l'article

Le commencement

Bonjour,

C'est parti je me lance pour de vrai dans la rédactions de blog.
L'idée est de partager mes lectures, spectacles vus et cousettes, et pourquoi pas d'autres articles si l'occasion se présente.

Concernant les lectures, je suis amatrice de fantasy et de contemporain, mais m'ouvre de plus en plus sur les romances.
En couture, je réalise principalement des sacs.

Au plaisir d'échanger !
Lire l'article

Réseaux Sociaux

Twitter RSS Feed Instagram Email

S'abonner à la Newsletter

Lecture du moment

Lecture du moment

Postes Populaires

BTemplates.com

Blogroll

About

Copyright © Flâneries | Powered by Blogger
Design by Lizard Themes | Blogger Theme by Lasantha - PremiumBloggerTemplates.com