Culture & couture

Lire l'article

Couture - Boston, le sac Week-end

Un sac que j'ai fait, refait, et re-re-fait !
Lire l'article

Unboxing - Dans Ma Bulle #1

Unboxing de la Box livresque Harlequin !
Lire l'article

Lecture - La Horde Du Contrevent - Alain Damasio

Chronique de "La Horde du Contrevent" d'Alain Damasio. Un livre marquant, un chef-d'oeuvre.
Lire l'article

Lecture - Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses Des Mauvais Garçons - Emily Blaine

Chronique du livre "Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses Des Mauvais Garçons" d'Emily Blaine

jeudi, mai 25, 2017

Lecture - Sissi Impératrice d'Autriche de Jean des Cars

Bonjour,

Le challenge des 12 thèmes se poursuit sur mai avec une oeuvre tournant autour du thème des "têtes couronnées". Après avoir regardé ceux qui étaient appréciés, j'ai porté mon choix sur "Sissi, Impératrice d'Autriche" de Jean des Cars.
Ce n'est pas un genre que j'ai l'habitude de lire, d'ailleurs il s'agit de ma première biographie historique. Je vous en dis plus après le rappel du thème, et les couvertures.

Thème « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine.

Choix : Sissi, impératrice d'Autriche, de Jean des Cars
Un livre historique très bien noté pour découvrir la vraie Impératrice derrière le mythe tant connu et repris par des adaptations diverses et plus ou moins fidèles à l'Histoire.




Résumé :

" En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes. Voici la Sissi historique, cette princesse bavaroise qui, en 1854, épouse l'empereur François-Joseph. A Vienne, on la critique; à Budapest, sous le prénom d'Erszébet, on la vénère, car elle défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Voyageuse acharnée, Sissi se réfugie aux frontières du non-conformisme, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques. Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l'ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi, et à la recherche des archives et de souvenirs inédits."


Avis :

Cette biographie retrace avec détails (et pourtant ellipses nécessaires) et recherches la vie de l'Impératrice. Comme beaucoup, j'ai grandi avec le dessin animé et avec l'aura des films de Romy Scheinder (que je dois avouer à ma plus grande honte ne jamais avoir vus - sacrilège). Nous découvrons son caractère, son quotidien, le tout ancré dans son contexte politico-historique. Le personnage réel derrière la Légende... Et ce qui l'a conduite à devenir un mythe.
Le texte est truffé d'anecdote, de références et de prise de recul. Certaines hypothèses non prouvées sont présentées (et précisées comme telles) afin de véritablement brosser un état des connaissances historiques sur le personnage et ses contemporains.Je n'ai vérifié aucune source, mais la bibliographie fournie est dense, et on sent que l'auteur a passé beaucoup de temps à travailler son sujet et à rechercher personnellement des informations. C'est sûrement une caractéristique de beaucoup de livre de ce genre, mais je tenais tout de même à le préciser.

Loin des images renvoyées par les adaptations, j'ai été touchée par la véritable Sissi. Découvrir sa vie, son œuvre, sous un angle plus réel m'a permis de découvrir sa complexité, et de l'admirer davantage encore. Nous apprenons également à mieux connaître son entourage, notamment son mari, François-Joseph "Frantz" et ses enfants. La lecture donne envie d'approfondir les recherches à leur sujet, en particulier pour le prince Rodolphe. Mais je ne suis pas sure de relire un livre historique prochainement, ce n'est pas trop ma tasse de thé, même si faire des exceptions est agréable (et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai eu envie de participer à ce challenge des 12 thèmes).

En résumé, un livre vraiment conseillé et accessible (malgré la densité des détails politiques) pour toute personne qui souhaiterait découvrir la véritable Elizabeth.



Note : 17.5/20

Lire l'article

mardi, avril 25, 2017

Lecture - Bel-Ami de Guy de Maupassant

Bonjour,

Au programme pour cette chronique, la suite du challenge des 12 thèmes organisé par A-Little-Bit-Dramatic ! 


Au moins d’avril, nous devions lire un ouvrage de littérature dite « classique ». Voici le rappel du thème et de mon choix :
 
Thème « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale. 
Choix : Bel-Ami, de Guy de Maupassant
Il est depuis des années dans ma bibliothèque mais je ne l'ai toujours pas lu. Il n'attendait que ce challenge pour se dévoiler.

Et oui, c’est un des livres que j’ai le plus facilement sélectionnés pour ce challenge. Je l'avais acheté il y a quelques années avec la ferme intension (et la grande envie) de le lire. Mais j'ai eu d'autres lectures prioritaires et il s'est finalement retrouvé au fond de ma PAL.



4e de couverture
" Le monde est une mascarade où le succès va de préférence aux crapules. La réussite, les honneurs, les femmes et le pouvoir: le monde n'a guère changé. On rencontre toujours - moins les moustaches - dans les salles de rédaction ou ailleurs, de ces jeunes aventuriers de l'arrivisme et du sexe. Comme Flaubert, mais en riant, Maupassant disait de son personnage, l'odieux Duroy : " Bel-Ami, c'est moi." Et pour le cynisme, la fureur sensuelle, l'athéisme, la peur de la mort, ils se ressemblaient assez. Mais Bel-Ami ne savait pas écrire, et devenait l'amant et le négrier d'une femme talentueuse et brillante. Maupassant, lui, était un immense écrivain. Universel, déjà, mais par son réalisme, ses obsessions et ses névroses, encore vivant aujourd'hui. "


Avis :
Beaucoup d’entre vous ont étudié ce roman au cours de leurs études. Pour ma part le choix de mon professeur s’était porté sur « Le Père Goriot » d’Honoré de Balzac, que j’avais grandement apprécié et qu’il faudrait que je relise. De Maupassant, j’ai déjà lu et adoré « Boule-de-Suif ». Sa plume est acide, il n’hésite pas à dénoncer les vices et cruautés que laissent faire la société, les convenances. C’est également le cas dans Bel-Ami. Le héros, un homme abject, profite du « système » politico-journalistique et de ses relations pour nourrir une ambition de plus en plus affamée.  A la limite du sociopathe, il n’est ni bête, ni extrêmement futé. Il a des occasions, les saisit. Il a des désirs, il les suit. Et surtout il a un terrible complexe de supériorité. Outre ce héros détestable, c’est la facilité avec laquelle il accomplit son dessein qui nous interpelle. Avec quelques clés (des relations, une connaissance basique des lois et un peu de chance), il peut tout faire.

Cette satyre est très intéressante, et sur bien des points toujours d’actualité. Même si depuis beaucoup d’éléments de contexte social ont changé, par exemple la place des Femmes. Mais rappelons qu’elles devaient encore avoir l’autorisation de leur mari pour avoir un travail jusqu’en 1965 en France (il y a à peine un peu plus d’une cinquantaine d’années).

Il a également été plaisant de retrouver un texte écrit avec cette langue française dont certaines tournures ou mots de vocabulaires sont désuets. Se plonger dans un classique est toujours l’occasion de se délecter. 


Note : 17/20
Lire l'article

mardi, avril 18, 2017

Lecture - Spleen Machine de Marie-Laure Hubert Nasser

Bonjour,

J'ai découvert l'activité écriture de Marie-Laure Hubert Nasser à travers la promotion de Spleen Machine. Ayant de nombreux livres à lire, j'ai préféré ne pas tout de suite l'acheter. Il aura fallu attendre cet hiver pour que je lise son premier roman, La Carapace de la Tortue. Je n'avais alors pas accroché, tant sur le fond que sur la forme. Depuis, j'ai tout de même souhaité lire ce deuxième ouvrage, et je ne regrette pas !


 4e de couverture :
"Prix Lire en Tursan 2015
C'est une petite musique étrange, celle qui se joue dans une famille. Une mélodie tranquille en surface avec parfois de puissantes turbulences en eaux profondes…

Alix est une ado aimée et populaire. Son quotidien est celui d'une lycéenne au parcours allégé par une intelligence supérieure. Ainsi, de peur de s'ennuyer, va-t-elle entamer un chemin périlleux à la recherche de sensations fortes, sans vraiment réaliser qu'elle s'engage sur une voie peuplée de dangers. Une partition qui se joue sur fond de musiques pop ou métal selon les humeurs et qui se partage à l'infini sur les réseaux sociaux. Le parcours fulgurant d'une jeunesse en quête de limites,s'acharnant à faire reculer les interdits, inconsciente face aux risques, flirtant avec la mort…"

Avant touche chose, le récit est agrémenté régulièrement de référence à des titres musicaux. Pour une bonne expérience de lecture il vaut mieux se constituer une playlist avant. Pour ma part, l'ayant lu sans le savoir et en déplacement, je n'ai pas pu en profiter. Je relirai donc ce livre dans quelques mois avec ces musiques !

L'autrice narre ici deux histoires terribles. Deux descentes aux enfers amorcées par des détails puis s'emballant dans la fatalité. Sa plume est tranchante, sans complaisance, mais riche. Le travail sur le texte est bien plus aboutit que dans son premier livre. Dans la première partie le style composé de rythmes ternaires et de phrases très courtes. L'effet haché, saccadé, peut gêner la lecture. C'est un style percutant mais sur texte court, je trouve. Néanmoins, il est utilisé avec davantage de parcimonie dans la seconde partie et on goûte alors avec plaisir à toutes ses subtilités. Le style "à fleur de peau" et très réactif est devenu plus posé et mature alors que nous passions du récit d'une adolescente à celui d'une adulte. Rédigé à la première personne, le style est donc façonné pour correspondre aux personnages. L'effet est plutôt réussi (bien que gênant, je me répète, pour le confort de lecture de la première partie). 

Sur le fond, quelle claque. 
Les situation des deux personnages sont crédibles, elles tiennent compte de la pluralité et de la complexité de la vie. Des influences endogènes et exogènes à la sauce de notre époque.
Nous suivons d'abord une jeune fille en apparence parfaite sous tout rapport.
Pourtant elle ne sait pas comment se débrouiller avec son mal-être et en arrive à des extrêmes qui, somme toute, sont tristement communs. Ses réactions d'ado/jeune adulte à son environnement, son "monde", sonnent très justes
La seconde histoire est celle d'une femme absorbée par son métier, en proie au dilemme "vie pro/vie perso". Et plus encore, puisqu'on ne saurait résumer certains dilemme à des choix binaires.
Ces tourbillons qui entraînent nos héroïnes dans la "Spleen Machine" sont effroyablement réaliste. Les personnages sont décrits avec justesse. Elle nous interroge profondément sur ce qui fait notre monde, et nos rapports à notre environnement, nos relations, nos choix

En somme, je suis plus que ravie d'avoir lu ce livre. Les défauts du premier ont été retravaillé avec succès. Les deux histoires sont prenantes, avec un coup de coeur particulier pour la seconde. Le "packaging" (couvertureS, résumé...) annonce la couleur (ce que j'avais reproché à "La Carapace de la Tortue qui semblait être, a priori, un livre un peu rigolo, sérieux, mais dont on sortirait plus forts alors que la fin me semblait malvenue, inutile et dure).
A lire !

Note : 17/20


Éditeur : Passiflore,
Disponible en e-book et broché.
Lire l'article

mercredi, avril 12, 2017

Unboxing - SWAP Surprise de Pâques

Bonjour,

Cela faisait un petit moment que je souhaitais participer à des SWAP. Ce sont des échanges de colis sur un thème donné. Celui-ci était organisé par Krolyn sur Livraddict. Sa particularité était d'être organisé par "chaîne" et non par binôme. Ainsi, j'ai envoyé un colis à une personne qui a envoyé le sien à quelqu'un d'autre... Et plus amusant encore : je ne savais pas de qui je recevrais mon paquet !
Le mystère est dévoilé, un peu en avance car nous devions l'ouvrir à Pâques (mais je pars pour 10h de route quelques jours en famille, je voulais embarquer de bons livres avec moi !) c'est Aslinn qui m'a gâtée.

Avant de vous montrer ce que j'ai reçu, voici le contenu attendu selon le règlement du SWAP :

- 1 livre tiré de la wishlist de votre binôme
- 2 livres surprises : un qui colle aux goûts de votre swappé (mais qui n'est pas dans sa wishlist) et    l'autre que vous voulez lui faire découvrir.
- 1 ou 2 surprises
- 1 carte postale
- Des gourmandises de Pâques
- 1 petit mot pour votre swappé 


Et voici ce que j'ai découvert dans ma boite aux lettres :



La première chose qui m'a frappée, en dehors des gourmandises (on se refait pas, j'ai les papilles et le ventre qui s'enthousiasment vite), c'est la réutilisation de papier cadeau. Une excellente idée !
Concernant les gourmandises, c'était une ribambelle de lapins comme vous pouvez le voir. Ils sont tout mignons ces lapins, pour ne pas dire... à croquer... :3

J'aime tous les chocolats, donc ce mix blanc/lait me plaît ! D'ailleurs, plusieurs ont disparu depuis la photo...

Voici maintenant le détail des éléments qui sont emballés ou cachés :


- Une bougie en cire naturelle qui sent divinement bon ♥ Aslinn a tapé juste car je suis fan de bougies. Cela m'avait d'ailleurs un peu sauvé la mise lorsque je m'étais retrouvée plusieurs jours sans courant. C'est utile et agréable. 
- Du thé Sri-Lankais Glenloch au caramel, que je goûte en écrivant cet article et kilébon ! J'adore le petit sachet en tissu. Après l'avoir ouvert, je l'ai transféré dans une boite en métal pour qu'il conserve ses arômes. Est-ce un souvenir de voyage ramené de là-bas ? *-*
- Un petit collier flocon tout mignon en métal argenté : bon, c'était un colis sur Pâques et le flocon est plutôt un symbole hivernal. Mais pour mettre en valeur ce pendentif rien de tel qu'un décolleté de printemps. Célébrons la fin de l'hiver !
- Une superbe carte postale kibrille avec un petit mot à l'intérieur.

Et le meilleur pour la fin : les livres ! Je dois dire qu'en les voyant j'étais plutôt enthousiaste !
- Objet de Toutes les Convoitises de Françoise Bourdin : c'est le livre de ma wish-list. Je n'ai pas encore lu de Françoise Bourdin qui est pourtant célèbre dans son domaine. Cet ouvrage est un des mieux notés et son résumé m'a plu. Il ne faisait pas partie de mes priorités d'achat, donc c'est encore mieux de le recevoir en SWAP car il aurait peut-être fini au fond de ma wish-list pendant un bout de temps.
- Le Don de Fiona McIntosh : le résumé me plaît tellement que je suppose que c'est le livre qui colle à mes goûts sans être dans ma Wish-List. J'ai très hâte de le commencer !
- Le Cas Jack Spark, de Victor Dixen. De nom, je connaissais sa série "Phobos". C'est le premier livre du SWAP que je vais lire. Je suis très curieuse de découvrir ce qu'il contient pour en discuter avec Aslinn.


Un énorme MERCI à Aslinn pour ce colis qui m'enthousiasme ! Un SWAP très réussi de mon côté, donc ! Je ne manquerai pas de rédiger des chroniques pour ces ouvrages, et ainsi partager sur ces lectures. J'espère qu'Aslinn aussi a été gâtée par la personne qui lui a envoyé son SWAP.
Ce mode "surprise" grâce à la chaîne était intéressant, et il fallait se faire discrète pour ne pas révéler l'organisation ! En parlant d'organisation, merci aussi à Krolyn qui a géré ce SWAP et fait le hiboux entre toutes les swappées surprises pour préserver leur identité.

 Concernant le colis que j'ai envoyé, je vous joindrai une photo et l'unboxing s'il y en a un lorsque ma swappée l'aura ouvert.
Pour l'instant : chuuuuut ! 

EDIT : 

voici le lien vers l'article temporaire de ma SWAPPée, Laurie. Elle compte le supprimer d'ici quelques jours puisque son blog n'est pas orienté lecture.
=> Article de Lauriej0406

Et les photos que j'ai prises avant envoi du colis :

 


Lire l'article

Couture - Boston de Sacôtin

Bonjour,

Le "Boston" de Sacôtin est LE sac qui m'a donné envie d'en coudre. Ayant envie de me faire un peu la main avant d'attaquer ce projet, j'ai réalisé d'autres modèles. Mais le souffle initial c'était lui.
Il y a plusieurs mois maintenant que j'ai réalisé mon premier. J'avais alors pris mon temps mais un peu galéré à cause des épaisseurs. D'ailleurs les finitions n'étaient pas top top car je n'étais pas parvenue à rattraper mes erreurs, imprécisions, et autres problèmes. Par exemple les sangles de 30mm sur des boucles de 25mm...

Le résultat a néanmoins été éprouvé en "conditions réelles" : train, métro, voiture, hôtel... et il remplit parfaitement sa mission. Le voici :

 Boston 1ère version : le modèle originel

 Boston 1ère version : les dessous de l'histoire


Depuis, j'ai bien entendu eu envie d'en refaire. Ma sœur ayant vu le mien à Noël me l'a d'ailleurs expressément demandé ! J'ai donc ressorti le patron pour coudre non pas un mais DEUX Boston supplémentaires ! Et oui, on ne s'arrête plus...

La couture s'est plutôt bien déroulée et les finitions sont bien plus précises que la dernière fois. Ce serait presque un sans faute si je n'avais pas eu, sur les deux créations, de gros soucis avec la longueur d'aisance lors de l'assemblage des côtés extérieurs. J'ai donc caché la misère avec un pli sur le dessous des sacs... On fait comme on peut... :/

Boston 2e version





Fournitures : 100% Mercerie des Créateurs hors simili Swaro gris : Comptoir du Tissu de St Médard

J'ai utilisé un entoilage plus épais que d'habitude sur la suédine. En entoilant j'étais ravie car ça annonçait une bonne tenue. Mais en réalité il donne une impression "papier froissé" qu'on voit sur les photos. Je m'étais trompée en le commandant, mais j'avais quand même eu envie de le tester. Tant pis !
Ce modèle est destiné à une jeune fille de 12 ans.


Boston 3e version






Fournitures : 100% Mercerie des créateurs hors doublure (Mondial Tissus)

Pour celui-là, la tenue du raphia bleue est presque parfaite. Je suis très contente de son rendu. Par contre je n'aurai pas dû partir sur du camel /noir, ça rend très masculin alors que ce sac est à destination d'une femme. Le noir était le simili de mon stock qui mettait le mieux en valeur le bleu pailleté du corps. Quant à la sangle, j'avais peur qu'avec le noir ça fasse trop sombre. Donc j'ai pris ce qui se rapprochait de la couleur "sable" pour donner un côté plage. J'avoue avec un peu de peine mais sans me mentir que ça n'est pas très réussit.


Pour finir, le petit détail qui fait tout : j'ai placé mes étiquettes sur la doublure de chacun de ces deux modèles !


Pour les curieux, l'article sur mon City Zip-Zip, patron de Sacôtin également.
Lire l'article

Unboxing - Box Dans Ma Bulle #1 - Harlequin


Bonjour,

Il y a quelques mois, je souhaitais m'abonner à une box livresque. L'idée principale était de me faire découvrir des romans que je n'aurait pas forcément acheté en librairie mais qui pourraient me plaire. Mon choix s'est porté sur la box Harper Collins (qui comprend la marque Harlequin) par rapport à plusieurs éléments :

  • Rapport qualité/prix, qui n'est pas optimal mais l'un des meilleurs sur le marché français actuellement
  • Goodies qui varient d'une édition à l'autre, on ne sait vraiment pas ce que l'on va recevoir !
  • Fréquence bimensuelle
En effet, je souhaitais recevoir au moins deux livres. Mais vis-à-vis de mon rythme de lecture et sachant qu'ai d'autres livres en cours, il fallait mieux ne pas m'inonder au risque de me retrouver avec une PAL plus grande que moi.

Pour dire la vérité, c'est la 2e box "Dans Ma Bulle"  que je reçois. Ma première était celle de février. Je suis partie en déplacement pro quasiment au moment où je l'ai reçue et me suis dit "et bien je ferais mon article quand j'aurai lu les livres pour y joindre les chroniques !". Oui, mais ce n'est pas tout à fait ce qui s'est produit. Du coup, le temps a passé, j'allais recevoir ma box d'Avril... trop tard pour un article.

Mais sans plus tarder, découvrez le contenu de la box de ce mois-ci :



Le but ce n’est pas de faire du cinéma, mais son cinéma.” - Albert Dupontel

~ Goodies ~

- une affiche "Je fais mon cinéma" à utiliser telle quel ou à colorier selon ses goûts et délires du moment. Honnêtement je ne sais pas trop quoi en faire. Ce n'est pas une déco qui me plaît. Je la donnerai sûrement à ma jeune nièce qui saura s'amuser avec :)
- un superbe marque-page en métal doré "Audrey Hepburn". Il s'est retrouvé directement dans mes marque-pages fétiches. J'aime tout chez lui : la citation, le design, l’icône à laquelle il rend hommage, la matière, la texture, le petit pompon noir qui se cacherait presque sur la photo... tout je vous dis !
- un sachet de gourmandises qui a disparu de la photo ! On se demande bien où il est passé !

~ Livres ~

 Nous retrouvons donc trois romans dont un grand format et deux poches.

- Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses des Mauvais Garçons d'Emily Blaine 




Harlequin avait annoncé sur Twitter qu'il y aurait un roman d'Emily Blaine, j'en étais plus que ravie puisque j'avais envie de découvrir son travail. Chose faite : j'ai reçu ma box lundi soir et j'ai déjà dévoré ce ouvrage. Pour lire ma chronique : c'est ici !
L'histoire se déroule à Hollywood. Abby, agent de presse pour les stars de cinéma se retrouve à devoir s'occuper d'un acteur au fort tempérament, têtu, beau gosse mais dont la réputation est entachée de scandales. Une lecture qui donne envie de se poser les pieds dans le sable.

- Audrey Hepburn, la Vie et Moi de Lucy Holliday 





Le fantôme d'Audrey Hepburn revient aider une jeune femme fan d'elle à reprendre sa vie en mains. Un récit qui s'annonce très amusant, avec je l'espère des références à l'univers de l'actrice.

- Pas Si Simple de Lucie Castel



Alors celui-là, c'est un livre dont je n'avais pas encore entendu parler... mais qui m'a enthousiasmée dès que j'ai lu le résumé (issu de la 4e de couverture) :

"Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…"

 A vrai dire, ce qui me rend impatiente et excitée de lire le livre, c'est ce passage : "un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux". Attention, j'ai désormais de très grandes attentes ! Cela ne transparaît pas vraiment sur le blog, mais les rosbifs et moi, c'est une grande histoire d'amour. A tel point que la majorité de mes personnage de roleplay sur forum l'étaient. Ce sera le dernier dans mon ordre de lecture : le meilleur pour la fin, j'espère !


Cette édition de la box m'a davantage convaincue que la première que j'ai reçue. L'ambiance qu'elle dégage est agréable et le thème bien utilisé. Pour 29.90€ nous avons trois livres et les goodies, ce qui est très correct. Mon abonnement se poursuivra donc !

A très vite pour un nouvel unboxing, de SWAP cette fois !

Pour ceux ou celles qui sont intéressé-e-s par cette box : le Site officiel

Lire l'article

Lecture - Les Filles Bien Ne Tombent Pas Amoureuses Des Mauvais Garçons - Emily Blaine

Bonjour,

Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que je viens de dévorer. Il fait partie de la box "Dans Ma Bulle" spécial cinéma des mois d'Avril-Mai 2017 (box Harper Collins et notamment Harlequin qui est leur marque romance). L'unboxing sera bientôt prévu sur le blog.
En la recevant, j'avais hâte de m'offrir une de ces lectures légères qui détendent. Ayant très envie de lire du Emily Blaine, j'ai sauté sur l'occasion !



4e de couverture :
" Je m'appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à ce qu'on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d'ange à la réputation démoniaque : alors qu'il était sur le point de devenir l'enfant chéri d'Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd'hui, on me demande de le faire revenir. Et comme j'ai l'impression que convaincre monsieur "j'ai été élu deux fois l'homme le plus sexy de l'année" ne sera pas si simple..."

Mon avis :
D'habitude, les romances contemporaines ne me plaisent pas trop, et je préfère de loin partir quelques siècles auparavant. Mais là, j'ai accroché dès le départ. Ayant revisionné "L'abominable vérité" j'étais dans les meilleures conditions possibles pour me plonger dans l'ambiance de ce récit. L'héroïne, Abby, travaille à Hollywood. Elle est très pro mais a tendance à tomber "dans l'affect", ce qui est à la fois un défaut et une incroyable qualité dans son métier, et rythmera l'intrigue. Hollywood c'est les paillettes, les stars, les paparazzis... Mais aussi la côte ouest. Le sable chaud, le Pacifique, le soleil, les vagues. Ce livre nous y fait plonger avec bonheur. Parfait pour l'été ou pour celles qui, comme moi, veulent en retrouver l'ambiance dès les premiers rayons et jours de beau temps d'avril.
La relation avec Garrett s'amorce avec piquant, et se poursuivra de la même manière. Une tension comme je les aime, prétexte à de nombreux dilemmes. Son caractère franc et authentique tranche avec son métier d'acteur. Mais il ne faut pas oublier qu'il est doué dans son domaine... Il donnera du fil à retordre à Abby qui aime avoir le contrôle sur la situation (et dont c'est la profession !) et à l'agence pour qui elle travaille. D'ailleurs le boss de l'héroïne, Mark, sera particulièrement attentif à ce dossier.

C'est un livre qui se lit vite, se dévore. Le style est agréable, on n'accroche sur aucune phrase. Quelques rebondissements viendront sans grande surprise marquer une fin prévisible mais savoureuse
Une lecture qui offre un très bon moment pour se vider l'esprit, voyager et rêver. 
Ce roman est mon premier d'Emily Blaine, et à lire les avis sur le net ce n'est pas son meilleur. J'ai donc très hâte d'en lire davantage de cette autrice !

Note : 8/10

Lire l'article

Réseaux Sociaux

Twitter RSS Feed Instagram Email

S'abonner à la Newsletter

Lecture du moment

Lecture du moment

Postes Populaires

BTemplates.com

Blogroll

About

Copyright © Flâneries | Powered by Blogger
Design by Lizard Themes | Blogger Theme by Lasantha - PremiumBloggerTemplates.com